Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Aug

INDONESIE - BALI (Ubud)

Publié par Ahimsa  - Catégories :  #Indonésie-Bali, #Voyages

Dans les rues d'Ubud...

Dans les rues d'Ubud...

Notre 2e point de chute à Bali : Ubud, ville qui nous permettra de multiplier les activités et de rayonner dans le centre de l'île très facilement :

- Monkey Foret et Goa Gadja Temple

- Ulun Danu Bratan Temple, rizières de Jatiluwih et Legong & Barong

- Besakih Temple

- Ascension du volcan Batur

- De Ubud à Lovina Beach : plantation de café

 

- INFORMATIONS PRATIQUES

 

________________________________________________

JOUR 1 :

De Kuta à Ubud... Découverte d'Ubud

 

Sur la route entre Kuta et Ubud, nous commençons pour la première fois à apercevoir les magnifiques paysages de Bali : rizières, culture de piments, de pastèques, forêts, villages, les odeurs de riz, d'encens et de clous de girofles plus insistante... Nous oublions vite Kuta, et à ce moment là je commence petit à petit à tomber amoureuse de Bali... Déjà...

Nous voilà arrivés à Ubud devant le Jati Homestay où nous avions choisi de passer 5 nuits. Nous payons le chauffeur de taxi avec lequel nous avions discuté tout au long de la route (de Bali, de la France, de leur système éducatif respectif, des voitures, des scooters, du code de la route, des animaux, de ses coqs, destinés au combat... et donc de mon veganisme, qu'il a très bien compris, en m'expliquant qu'à Ubud beaucoup de gens mangent végé : Ahhh ça me rassure :-) en même temps avec une culture hindouiste...) et nous rejoignons notre chambre...

*-* MAGNIFIQUE *-*

Je ne tarirais pas d'éloge au sujet du Jati Homestay que que nous avons littéralement adoré (Cf. informations pratiques). En attendant vous pouvez admirer les photos...

 

Le Jati Homestay à UbudLe Jati Homestay à Ubud
Le Jati Homestay à UbudLe Jati Homestay à Ubud
Le Jati Homestay à UbudLe Jati Homestay à Ubud

Le Jati Homestay à Ubud

Nous déposons nos affaires et partons manger en ville. Quel bonheur de voir "vegetarian food" un peu partout dans Ubud. Même quand ce n'est pas mentionné, il y a toujours des plats végétériens à base de tofu, de tempeh, de légumes, il faut juste leur préciser sans oeufs et sans crevettes (pour eux les chips aux crevettes, c'est végétarien, j'en ai fait l'amère découverte :-/) et ils vous font, avec grand plaisir, un plat végétalien à se rouler par terre !

Nous faisons donc quelques pas dans la rue et regardons le 1er restaurant devant lequel nous passons : le Café Angsa. Au menu il y a du curry de tofu, de la soupe de légumes, un burger de tofu. Nous avons tellement faim que nous ne chercherons pas plus loin (moins cher ou meilleur). Nous ne regrettons pas. Très beau cadre et c'est plutôt bon, bien qu'encore une fois très très épicé !! (faudra pensé la prochaine fois à dire "not spicy" hein...). le seul bémol : le prix un peu élevé pour Ubud...

Coeur aura pris la soupe et le burger accompagné d'une Bintang et moi le curry de tofu servi avec du riz et de l'eau. Miam !

Restaurant avec vue sur rizière dans la ville de UbudRestaurant avec vue sur rizière dans la ville de Ubud
Restaurant avec vue sur rizière dans la ville de Ubud
Restaurant avec vue sur rizière dans la ville de UbudRestaurant avec vue sur rizière dans la ville de Ubud

Restaurant avec vue sur rizière dans la ville de Ubud

L'après-midi nous ne ferons que déambuler doucement dans Ubud pour découvrir l'endroit et s'imprégner de son ambiance, de sa culture et repérer les lieux. Car demain commence l'aventure : Le scooter !

Nous louons un scooter pour 4 jours. Et c'est parti pour la LIBERTE !! :-D (oui les moments en scooter à Bali font partis des mes plus beaux souvenirs >> A FAIRE !

Nous achetons aussi des sarongs au marché d'Ubud que nous négocions pour un peu plus de 2 € chacun.

Le soir, nous mangeons pratiquement en face du Jati Homestay dans un petit warung pas cher du tout : Le Cafe Bali. On y mange pour moins de 100 000 Rps avec les taxes soit 5-6€ pour 2, boissons comprises.

Je me suis régalée avec un Nasi Goreng et du tempeh satay : riz frit épicé avec des légumes et du tempeh frit et une brochette de tempeh à la sauce cacahuète. Et pour coeur un Gado Gado : tofu, légume, riz et avec beaucoup de sauce cacahuète :-) Miam. 

 

 

_______________________________________________________

JOUR 2 :

Monkey Forest / Goa Gadja Temple

 

On prend le petit déjeuner au Jati Homestay : café ou thé, assiette de fruits toute mignonne (ananas, banane, papaye et citron vert) et toasts à la confiture, à préciser au préalable au personnel pour ne pas avoir d'oeufs ou de pancakes...

On laisse le scooter, et on part à pied visiter la Sacred Monkey Forest. Une forêt au bout de la ville qui abrite temples et singes en liberté, pour mon plus grand plaisir. On en retrouve même sur les routes à proximité, donc attention quand on roule !

Ici quand on entre dans la forêt, on est vraiment chez les singes... ils ont l'habitude de la présence des hommes, les jeunes singes viennent facilement vers nous. D'ailleurs un petit macaque est venu sur mon épaule pour me voler mon collier tout doucement. C'était trop choupinou <3

Attention donc à vos lunettes, bijoux, sacs... ce sont de petits voleurs rusés :-P

La forêt est grandiose, des arbres immenses, un grand temple, de jolies statues et une galerie d'exposition d'art. C'est vraiment très beau. Dommage qu'il y ait des touristes si peu respectueux de la faune et de la flore...

En plus des photos, vous pourrez voir les singes en action ici très prochainement !

 

 

Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D
Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D

Parmi l'un de ses singes, l'un d'eux est un petit voleur de bijoux en ambre ! Lequel ? :-D

On part manger non loin de la Monkey Forest, sur la route qui remonte vers la Jalan Hanoman. On s'arrête à un restaurant/warung dont je ne me souviens plus du nom malheureusement... 

Et là je gôute un riz juste exquis qui me fait encore saliver maintenant ! le hic : chips de crevettes qui n'étaient pas mentionnées sur le plat. Encore une fois nous avons manger pour environ 100 000Rps, sachant que la bière alourdie à chaque fois la note puisque une grand bière coûte entre 30 000 et  40 000Rps, plus qu'un plat !

INDONESIE - BALI (Ubud)INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)

Nous reprenons la route, cette fois-ci en scooter, direction Goa Gajah Temple. Vraiment pas loin d'Ubud, 5-10 minutes en scooter même pas ! Vous prenez la direction du sud sur la Jalan hanoman, puis vous tournez à gauche à la station essence et c'est toujours tout droit jusqu'au temple. Il y aura des panneaux. Vous pourez vous arrêter ou faire un détour sur la route car les villages et les paysages à côté d'Ubud sont superbes. Sur la route, vous passez par le village de Mas. C'est à cet endroit précis que les artisans fabriquent les scuptures sur bois notamment.

 

Croyant avoir été trop loin, nous nous arrêtons sur le bas-côté pour allumer notre GPS (off line). Et de suite un monsieur très gentil s'arrête en scooter pour demander si on souhaitait de l'aide. Il nous a dit qu'on était juste à côté et il s'est proposé de nous y amener. On le suit en scooter. Et on a l'air bête... car c'était vraiment juste à coté, à 2 minutes à peine... Voilà la gentilesse des balinais. ! Bon j'avoue qu'il a essayé de se faire un peu guide touristique mais nous avons refusé une fois et il n'a pas insisté. Nous l'avons du coup beaucoup remercié !

 

Voilà nous y sommes à Goa Gadja !

Heureusement, nous avons déjà notre sarong que nous nous empressons d'enfiler pour ne plus se faire "harceler" par les vendeuses de sarongs^^

Goa Gajah est un endroit qui vaut vraiment le coup. Petite forêt tropicale, fleurs et arbres magnifiques et jolis temples hindouistes et boudhistes. Aussi vous pourrez vous faire bénir...moyennant une petite attention financière... à la fin bien sûr^^

INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)

Le soir nous mangeons dans le bar/restaurant : le bamboo bar car tous les warungs était complets et nous n'avions pas envie d'attendre. Nous avons mangé à l'étage, le cadre est très sympathique, avec de la musique reggae. Il y a souvent des concerts live le soir d'après ce que j'ai vu. Le repas fût bon mais exceptionnel non plus.

Désolée pour la médiocrité des photos. (Obscurité et téléphone...)Désolée pour la médiocrité des photos. (Obscurité et téléphone...)

Désolée pour la médiocrité des photos. (Obscurité et téléphone...)

_______________________________________________________

JOUR 3 : Road trip en scooter

Temple Ulun Danu Bratan, rizières en terrasse de Jatiluwih et Legong & Barong

 

Now, let's go on an adventure !!!

On ne rigole plus ! on part téléphone à la main (qui fera office de GPS), sac à dos, on est prêt pour les plus de 80 km en scooter qui nous attendent !

Nous faisons très attention à la route et aux autres véhicules parce que le code là bas...ben...on le cherche encore ! Mais finalement plus de peur que de mal ! le scooter à Bali c'est génial, c'est LA solution pour voyager en toute liberté à moindre coût ! Bon j'avoue ça fait mal aux fesses, et on rentre le soir avec le visage noir de pollution... mais bon ! Il faut savoir faire des sacrifices ^^

 

Nous arrivons au temple de Ulun Danu Bratan en fin de matinée (1h30 de route en s'arrêtant à deux reprises).

Ce temple sur l'eau dans les montagnes dégage un vrai charme malgré les nombreux touristes qui peuplent les lieux. Oui je sais nous en faisions partis aussi :-P

Il temps de faire les présentations ! Voici notre fameux scooter ! Vroum vroum !!
Il temps de faire les présentations ! Voici notre fameux scooter ! Vroum vroum !!

Il temps de faire les présentations ! Voici notre fameux scooter ! Vroum vroum !!

Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^
Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^

Le sarong n'était pas obligatoire sur ce lieu en fait... Mais bon on ne le savait pas au début et on l'a gardé. Car c'est "plus mieux" avec ^^

On reprend le scooter pour rejoindre les rizières en terrasse de Jatiluwih. Site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Bien évidemment nous passons par des routes improbables, des cailloux et des trous partout ! Ca nous vaut des frayeurs et de gros fous rires ! Mais nous passons par de tout petits villages tout mignons où tout le monde vous dit "bonjour ! comment ça va ?" surtout les enfants ! Bref, inoubliable <3

Youhouhhhhh !!!

Youhouhhhhh !!!

Arrivés à Jatiluwih nous payons l'entrée au site et nous nous dirigeons tout en haut du site pour manger et pouvoir enfin commencer à se promener dans les rizières.

Nous mangeons au : très bon, pas cher, avec une belle vue sur les rizières ! Ils vendaient même des sachets de riz (blanc, rouge, noir)

Non non ce n'est pas de la viande en haut de l'assiette. C'est un légume dont je ne connais pas le nom, qui a le goût d'artichaut !
Non non ce n'est pas de la viande en haut de l'assiette. C'est un légume dont je ne connais pas le nom, qui a le goût d'artichaut !

Non non ce n'est pas de la viande en haut de l'assiette. C'est un légume dont je ne connais pas le nom, qui a le goût d'artichaut !

Nous sommes prêts pour randonner en plein coeur des rizières. Moment magique, vraiment. je vous laisse tout simplement admirer les photos et vous y projeter...

INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)

De retour à Ubud, nous sommes épuisés par ce périple et nous nous rendons compte que malgré les nombreux nuages de la journée nous avons pris de gros coups de soleil (seul jour sans crème solaire et c'est la cata ! on est tout rouge !) On fera attention la prochaine fois, surtout en scooter...

Et peu importe car nous avons très faim ! On mangera plus tôt que d'habitude (entre 18h et 18h30 pour avoir de la place dans le warung repéré la veille au soir : Le Biah Biah, dans la petite rue Gootama de Ubud que l'on a adoré.

Mon plat était servi cette fois-ci non pas avec des chips aux crevettes (OUF!) mais avec des chips de riz nature, m'a t-on certifié. En effet, ce n'était pas aux crevettes, et c'est bien le seul endroit à Bali où l'on me servira des chips sans crevettes.

Jus de pastèque pour accompagner un délicieux plat de riz aux légumes et tempeh joliment présenté.Miam.
Jus de pastèque pour accompagner un délicieux plat de riz aux légumes et tempeh joliment présenté.Miam.

Jus de pastèque pour accompagner un délicieux plat de riz aux légumes et tempeh joliment présenté.Miam.

Juste avant de manger, nous avions, sur la route, acheté 2 billets d'entrée pour lespectacle de danse balinaise : Legong & Barong, la première histoire du mythe, et l'un des plus connus. C'est vraiment d'une beauté époustouflante et d'un charme fou ! Nous en avons des frissons.

D'ailleurs pour la petite anecdote, la toile de peinture que nous avons ramené chez nous représente cette scène de l'équilibre entre le bien et le mal (souvent représenté par Barong (le lion), l'esprit du bien, et Rangda (la sorcière avec de grandes dents et la langue qui pend), le mal.)

A Bali, le Bien et le Mal vont de paire. Il n'y a pas de victoire sur l'un ou l'autre. C'est un équilibre à respecter entre les deux. Ainsi, les offrandes sont aussi bien données aux Dieux protecteurs et aux Démons, esprits malins, pour qu'ils restent à leur place. :-D

Autre petite anecdote que l'on a appris là bas : Les balinais disent que lorsque l'on boit de l'alcool, Rangda est au dessus de notre tête ! ^^

 

Ahhh... J'adore Bali !

Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.
Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.

Des spectacles, il y en a tous les soirs à Ubud.

_____________________________________________________

JOUR 4 : Road trip en scooter

Besakih temple

 

On repart une fois de plus en scooter pour le temple Besakih, le plus grand temple de Bali et le plus touristique sûrement... Malheureusement, malgré la grandeur et la beauté du lieu, nous n'avons pas pu apprécier le temple à sa juste valeur à cause du commerce malsain qui s'y installe.

A Bali, on se fait toujours interpeler pour acheter telle chose, pour prendre un moyen de transport etc etc... Mais je n'ai jamais trouvé cela gênant, bien au contraire. Mais au temple Besakih, nous ressentons immédiatement qu'ils nous prennent pour des portes-monnaie sur pattes et ils en oublient parfois le respect...car ils nous mentent et insistent grossièrement pour obtenir ce qu'ils souhaitent !

Alors attention si vous y allez, suivez ces quelques conseils afin de ne pas vous faire avoir :

 

Cas n°1 :

Vous avez prévu d'y aller avec un guide francophone ou anglophone au préalable. Dans ce cas vous ne devriez pas avoir de soucis.

 

Cas n°2 :

Comme nous, vous décidez d'y aller seuls. Dans un premier temps, vous achetez votre ticket et vous mettez votre sarong. Pour ça pas de problème. Mais :

1- Ne cédez pas aux propositions d'avoir un guide. Ce n'est en aucun cas obligatoire malgré ce qu'ils disent, si vous n'en souhaitez pas.

2- Ne cédez pas aux propositions d'avoir un "accompagnateur" gratuit ou autres guides. Ce n'est pas obligatoire non plus ! Et c'est moyennant un pourboire... Passez votre chemin !

3- Ne cédez pas aux multiples et multiples demandes pour acheter tout et n'importe quoi... J'ai personnellement acheté 1 sachet d'offrandes et de l'encens pour le fun et la "good luck" comme ils disent à chaque fois :-) et des cartes postales à une petite fille qui m'a suivi sur de nombreux mètres ! Mais parce que je souhaitais acheté. Si vous ne désirez rien acheter, ne cédez pas. "Non merci ça ne m'interesse pas", plusieurs fois, et elles finissent par vous laisser tranquilles... (elles parlent très bien le français, elles sont trop choupi, et insistent lourdement, de vraies petites commerciales !)

Au passage, nous croiserons un guide francophone qui nous affirmera qu'il n'y a pas besoin de guide, ni d'accompagnant pour visiter Besakih. Il ne faut tout simplement pas entrer à l'intérieur du temple et déranger les fidèles qui prient. Comme dans tous les temples de Bali... Et il avait l'air gêné par de tels agissement. C'est vraiment dommage car nous ne sommes pas du genre à nous énerver, nous avons adoré la culture balinaise et les balinais mais là c'était limite irrespecteux, on ne pouvait pas apprécier le moment présent...

 

Nous étions au courant qu''il y avait ce problème à Besakih mais nous voulions voir le temple quand même, qui vaut le coup à lui seul :-) et heureusement ! Nous sommes pas venu pour rien.

INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)

Après avoir mangé à Besakih dans un petit boui boui, où nous avons mangé pour pratiquement rien, (et ce n'était pas mauvais !) nous reprenons la route pour rentrer tôt, rendre le scooter, se reposer, faire du shopping à Ubud, manger tôt (au Dewa warung, jalan gootama) et se coucher tôt car cette nuit on se lèvera à 1h30 du matin pour partir gravir le volcan Batur  !

 

_____________________________________________________

JOUR 5 :

Ascension du Mont Batur

 

Dur dur le réveil à 1h30 du matin, mais on le fait et on est d'attaque pour une nuit plutôt sportive !

Nous avions RDV à 2h du matin avec le chauffeur. Nous partons avec un peu de retard mais nous ne sommes pas les seuls dans la voiture. Sur la route nous nous arrêtons pour le petit déj : café ou thé et pancakes à la banane (bon ben pas vegan, et j'avais oublié de mentionner ce détail.) C'est pas grave j'avais prévu des biscuits dans le sac ! Sauvés ! Ils nous donnent notre 2e petit déj à mettre dans notre sac pour manger en haut du volcan. Ouf je suis rassurée ! C'est du pain et de la confiture, une banane et de l'eau. Et le traditionnel oeuf que les gens font cuire sur le volcan. Non merci, pas pour moi ! Et finalement, de notre groupe, personne n'aura eu envie manger l'oeuf ! 

Nous repartons sur la route. Une fois arrivés sur place, nous voyons à quel point c'est touristique ! Il y en a du monde !

On part avec notre guide, lampe de poche à la main (prêtée) à un rythme très soutenu. On double tout le monde ! Et c'est parti pour 3h d'ascension dans le noir.

Le début est plutôt facile ! Peu de dénivelé... Easy ! Pas besoin de pause !

C'est après que ça se corse ! Forcèment ça grimpe, et pas qu'un peu ! Et le sol ne rend pas l'ascension des plus évidentes. la cendre volcanique rend le sol glissant et dans le noir on ne voit pas grand chose, sans parler que respirer des cendres ne facilite pas les choses. En tout cas pour moi. car pour Coeur aucun problème pour monter. Enfin arrivés au cratère, (je croyais être arrivée !!) la guide nous propose de nous arrêter là ou bien de poursuivre tout en haut du volcan.

On va jusqu'au bout ! 30 minutes de grimpette en plus, encore un peu plus rude ! On arrive ENFIN au sommet ! Soulagement et fiereté me submerge ! :-D

On nous propose thé ou café. Nous prenons un thé. Payant bien sûr.

On s'assoit et il ne reste plus qu'à attendre, dans le froid, THE Sunrise tant attendu !! Nous voyons le soleil se lever à l'horizon malgré les nombreux nuages qui obscurcissent le paysage.

 

*Sunrise* Vue sur le lac Batur et le volcan Agung au loin
*Sunrise* Vue sur le lac Batur et le volcan Agung au loin

*Sunrise* Vue sur le lac Batur et le volcan Agung au loin

On redescend. Tout doucement car dangereux. Ca glisse. On tombe. On s'écorche. Mais rien de grave.

Le jour est lévé, nous pouvons voir les singes qui ont élus domicile au cratère du volcan. Nous pouvons aussi admirer les quelques colones de vapeur qui s'échappent du cratère. Certains endroits du sol dégagent par des trous une chaleur naturelle impressionnante. Il fait chaud là dessous !

INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)

De retour à Ubud, nous prenons notre petit déjeuner habituel en fin de matinée. Et nous repartons dormir... Trop fatigués pour faire d'autres choses. REPOS ! Bien mérité.

(J'aurais du quand même me faire masser au lieu de dormir... m'enfin !)

...

Le soir nous finissons notre shopping et allons remanger au Biah Biah et prenons une glace vegan chez KOKOLATO : chocolat cru, menthe aux éclats de chocolat pour moi et chocolat cru et fraise pour coeur. Très bon !

Dernière petite balade à Ubud... Nous sommes triste de quitter la région de Ubud et la jati Homestay...

 

 

__________________________________________________

JOUR 6 :

Route de Ubud à Lovina Beach : plantation de café à Bedugul.

 

C'est le jour du départ, nous prenons le taxi pour rejoindre Lovina Beach et demandons au chauffeur de s'arrêter dans une plantation de café dans les montagnes.

Nous voilà alors dans la plantation de café nommée Subak Bali Agro Coffee Break, à Bedugul. On visite, on a le droit à des dégustations gratuites de café et de thé (café balinais, café au chocolat, café à la noix de coco, à la vanille, au gingembre, thés au citron, gingembre, hibiscus etc...) vraiment délicieux ! Ce qui donne bien sûr envie de tout acheté ! D'autant plus que tout est y est bio.

Ils font aussi un café, mais pas vegan du tout ! : le luwak coffee, café le plus cher du monde qui est fabriqué à partir des excréments du luwak qui mange les grains de café. Je n'en ferais donc pas la promotion puisque les Luwaks restent en cage une bonne partie de leur vie maintenant, contrairement à l'époque où les indonésiens ramassaient les excréments dans la forêt en les cherchant... Alors si jamais vous connaissez une plantation qui fonctionne encore "à l'ancienne", partagez l'adresse^^

 

 

INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)
INDONESIE - BALI (Ubud)

On repart de l'autre côté des montagnes pour gagner la côte nord de Bali et ses plages de sable noir...

Prochaine étape : Lovina Beach et ses dauphins ici !

___________________________________________________________

INFORMATIONS PRATIQUES

 

  • Le logement :

Le Jati Homestay (réservé via Booking) que je conseille vivement (à moins d'avoir le sommeil léger et d'êtresensible aux bruits de la nature). Beau, bien situé, personnel gentil et chaleureux, au petits soin pour vous. Nous avons même été triste de quitter ce lieu !

Nous avons payé pour 1 nuitée :  325 000Rps soit 23€.  Vraiment un bon rapport qualité/prix.

 

  • Restaurants :

Le Café Angsa : Prix raisonnables mais un peu plus cher que la moyenne d'un warung. Et le choix des plats végé restent limités. Il est bien mais d'autres adresses sont à privilégier à Ubud.

Le Café Bali : Pas cher et bon. L'avantage est qu'il est situé pratiquement en face du Jati Homestay.

Le Bamboo bar : Ambiance et cadre sympa pour dîner. Les prix restent bon marché.

Le Biah Biah : L'un de mes restaurants favoris à Ubud. Situé dans une ruelle charmante, le biah biah est un warung où on mange bien et bon pour vraiment pas cher ! 

Le Dewa Warung : L'autre warung favoris. Situé dans la même rue que le Biah Biah. Encore moins cher et encore plus authentique ! C'est vraiment très bon ! On s'est régalé ! 

Kokolato : L'adress à Ubud pour se régaler avec de délicieuse glaces vegan, à base de lait de coco ! J'en salive encore... par contre le prix est assez élevé.

 

  • Location de scooter :

On peut louer un scooter partout à Ubud. Mais n'oubliez pas d'avoir sur vous votre permis internationnal (gratuit et valable 3 ans) et de réclamer vos casques s'ils oublient. Vérifiez bien les freins, feux, clignotants et klaxon, l'état général du scooter quand-même.

Nous avons loué notre scooter dans la petite rue Gootama perpendiculaire à la grande rue d'Ubud. (d'ailleurs c'est la rue où il y a plein de bon resto/warung :-P). Négociations en route pour 4 jours de location de scooter : J'arrive à descendre le prix jusque 200 000 Rps soit un peu plus de 3€/jour !! (plus on loue longtemps, plus on peut baisser le prix). Je ne paye pas le jour même, je décide de payer au retour du scooter. Je dois laisser un acompte. Je laisse 100 000 Rps. 

OUPS! mais je me suis trompée je n'en aurais besoin que pour 3 jours... Chut je ne dis rien à part que peut-être je rendrais le scooter plus tôt...

Au moment de le rendre j'explique que finalement je n'en ai plus besoin, et qu'il faut donc déduire le coût d'une journée complète soit 50 000Rps. La location me reviendra donc à 150 000 Rps pour 3 jours, 3€/ jour !

Essence : Pas de souci pour l'essence, il y en a partout sur la route, soit aux stations (ce que je préfère, le plein dure beaucoup plus longtemps !) et en bouteilles sur la route (Vodka Absolute le plus souvent). Les prix sont à la tête, n'hésitez pas à négocier, on s'est fait rouler plusieurs fois au début^^)

 

Pour se déplacer plus facilement, nous avions pris sur notre téléphone, un GPS off line, application gratuite : Navigator. Il vous suffit de télécharger les cartes au préalable et vous pourrez ensuite l'utilisez où vous voulez. il fonctionne très bien, juste à partir de la géolocalisation du téléphone. (Donc n'oubliez pas d'activer votre GPS^^)

 

  • Le prix des visites :

- Monkey Forest : 30 000Rps/personne (2€)

- Goa Gadja (grotte de l'éléphant) : 15 000Rps/personne (1€)

- Ulun Danu : Parking scooter = 2 000 Rps (10cents) / Entrée = 10 000Rps/personne (70cents)

- Jatiluwih : 10 000Rps/personne 

- Spectacle de danse : 75 000Rps/personne (5€). les prix varient entre 75 000 et 100 000Rps selon le lieu du spectacle. Au palais de Ubud, comptez plutôt 100 000Rps par exemple. Celui que nous sommes allées voir était rue Hanoman.

 

- Temple Besakih : 15 000Rps/personnes (1€)

 

- Ascension du Mont Batur : réservation effectuée par le Jati Homestay. 300 000 Rps/personne (20€) pour le chauffeur, le guide et les petits déj. (Possibilité de négocier un peu plus je crois...)

 

- Transport vers Lovina Beach :

Taxi réservé par l'hotêl aussi : 500 000Rps (34€) C'est cher, malgré la petite négociation. Nous avons pris le taxi pour plus de facilité et de rapidité. Mais le mieux reste de prendre le bus quand on a plus de temps. C'est beaucoup moins cher pour 1 ou 2 personnes.

 

- MONEY CHANGER :

Le mieux est de changer son argent au Central Kuta Money Exchange. il y en a plusieurs à Bali. c'est officiel, ils sont sérieux et pratiquent de bons taux. Il se trouvent sur la rue principale de Ubud, pas très loin du grand café Lotus et du marché d'Ubud.

Commenter cet article

À propos

Récits de voyages d'un couple végan, autour du monde !